Outils pour utilisateurs

Outils du site


No renderer 'odt' found for mode 'odt'
fog:1.principe

Serveur FOG : le principe

http://www.fogproject.org/

Principe : faire des copies d'image disque (“ghost”) sur un serveur spécifique

Méthode

  • Installer une distribution ubuntu/debian sur un serveur puis les paquets fog.
  • Alimenter la base des machines avec les adresses MAC, à récupérer soit avec GLPI, soit avec le client FOG.
  • Pour limiter la taille des images, il est préférable de “nettoyer” la machine de référence. A l'extrême, il est possible d'avoir des images avec le seul système d'exploitation ; les logiciels étant déployés par WPKG.

Avantages

  • Garder une image propre de toutes les machines.
  • Avec Windows, dans son utilisation la plus avancée, les postes sont ré-intégrés automatiquement au domaine après la copie.

Inconvénients

  • Il est conseillé d'avoir une machine supplémentaire pour ne pas encombrer le serveur Scribe avec les différentes images disques des machines.
  • Charge beaucoup le réseau pendant les transferts d'images, à faire donc en dehors des heures d'utilisation ! (ce qui peut être programmé)
  • Pratique surtout pour des séries de machines identiques, d'où l'importance de planifier l'achat des machines par lots. Ne pas hésiter à déplacer les machines dans l'établissement pour regrouper les machines identiques (logiciels).
  • Selon les machines, le paramétrage du démarrage réseau PXE est parfois capricieux, à faire dans le BIOS et parfois dans les paramètres de la carte réseau sous Windows…

FOG ne dispense pas des règles habituelles de légalité et validation des licences.

Versions et mises à jour

  • Jusqu'à début 2014, FOG 0.32 gérait les systèmes Windows jusqu'à 7 et Linux sur partition jusqu'à ext3. L'outil de création des images est partimage.
  • Depuis mai 2014, une nouvelle version de FOG (1.x) est sortie permettant de gérer W8 et le format ext4 sous linux. L'outil de création des images est partclone, qui est incompatible avec les images faites avec partimage.
  • Cette nouvelle version permet d'utilser des images Clonezilla existantes, à condiftion de renommer les fichiers au format requis par FOG, par exemple le fichier image de la 1ere partition du Disque1 doit s'appeler 'D1P1.img'
  • En cas de mise à jour FOG 0.32 → 1.x, les deux outils partimage et partclone seront disponibles pour continuer à déployer les images de l'ancien format et prendre des images avec le nouveau format.
  • En cas de primo-installation FOG 1.x, seul l'outil partclone sera présent. Il ne pourra pas gérer des images créées avec partimage qui seraient éventuellement copiées manuellement sur le serveur.
  • Si on installe un serveur FOG pour la 1ere fois, on peut installer directement la version 1.x
  • Si on a déjà des images qu'on veut réutiliser, il faut installer la version 0.32 puis la mettre à jour vers 1.xx

Documentations

fog/1.principe.txt · Dernière modification: 2014/06/19 10:49 par jean-francois.hunez