Outils pour utilisateurs

Outils du site


No renderer 'odt' found for mode 'odt'
fog:3.utilisation

Serveur FOG : Utilisation

Les différentes étapes pour utiliser un serveur FOG sont :

  1. repérer les machines identiques à cloner,
  2. régler le démarrage PXE des machines,
  3. préparer une machine - maître,
  4. inscrire la machine dans le serveur FOG,
  5. définir le type d'image,
  6. prendre l'image,
  7. déployer cette image.

Les machines à cloner

Un poste unique peut être copié pour pouvoir le remettre dans son état initial ultérieurement.

Mais la technique de clonage prend tout son intérêt avec des lots de machines identiques (matériels et logiciels), d'où l'intérêt de faire des achats groupés de machines identiques.

Régler le démarrage PXE des machines

Dans le BIOS, chercher les options suivantes (quand elles sont disponibles) :

  • autoriser le démarrage réseau (Wake On LAN), sinon il faudra allumer les machines manuellement,
  • régler, et si possible enregistrer, l'ordre de démarrage pour avoir le démarrage PXE avant les périphériques, sinon il faudra sélectionner manuellement le démarrage réseau.

Préparer une machine - maître

  • Nettoyer la machine des fichiers temporaires, etc. (faire une recherche sur internet…),
  • Sortir la machine du domaine s'il y en a un,
  • Passer éventuellement un antivirus,
  • Faire les mises à jour du système d'exploitation et des logiciels qui ne sont pas déployés par WPKG,
  • Défragmenter (plusieurs fois),
  • Faire un redémarrage avec vérification du disque,
  • (En cas de problème - rare, faire une vérification avec un live-cd Linux).
  • Installation le client fog sur une machine :
    • Récupérer le client fog à l'adresse : http://<IP_fog>/fog/client,
    • Enregistrer le fichier FogService.zip,
    • Décompacter et installer le fichier setup.exe.

Inscription d'une machine

Les machines manipulées doivent être enregistrées dans FOG avec leur nom et l'adresse MAC de la carte réseau.

Ces informations peuvent être enregistrées :

Dans l'interface web

  • manuellement, machine par machine,
  • ou par importation d'une liste, par exemple depuis GLPI.

Par le client FOG sur un démarrage PXE

  • Démarrage une machine en PXE pour avoir l'écran Fog Computer Cloning Solution,
  • Lancer Quick Host Registration and Inventory pour inscrire la machine avec son nom actuel et son adresse MAC
  • ou lancer Perform Full Host Registration and Inventory qui permet en plus de choisir le groupe, le système d'exploitation et l'image à associer à cette machine.

Les groupes de machines

FOG permet de regrouper les machines inscrites dans la base par groupes.

1 groupe de machines FOG = même matériel et même système d'exploitation et même logiciels

Les types d'image

Dans FOG, les images sont des objets de la base de donnée interne auxquels on associe ensuite un fichier réel (l'image disque).

Dans l'interface web, aller dans l'onglet Image Management puis sélectionner New Image, entrer un nom pour l'image, éventuellement une description, et un emplacement : dans Storage Group sélectionner default. Ensuite entrer le nom de fichier de l'image dans Image File.

Choisir le type de l'image

Les images possibles :

1) Single partition : pour une partition NTFS unique.

  • À utiliser pour un poste Windows XP avec une seule partition,
  • Ne pas choisir ce type d'image si l'ordinateur possède une partition cachée système (Windows 7) ou de restauration ou une partition logique supplémentaire.
  • La partition est retaillée en fonction de l'espace occupé par les données qu'elle contient.

2) Multiple Partition Image - Single Disk : pour prendre l'image du premier disque trouvé avec toutes ses partitions

  • À utiliser pour Windows 7 ou les postes linux ou les postes en dual-boot.
  • Les partitions ne sont pas retaillées.
  • Les partitions linux ext4 sont correctement traitées avec Fog 1.x.

3) Multiple Partition Image - All Disks : pour prendre l'image de plusieurs disques avec plusieurs partitions dessus éventuellement.

4) Raw Image : image à l'identique d'un disque, secteurs occupés ou non. Très lent !

Prendre = copier = télécharger = "uploader" une image

Une fois l'objet image créé dans la base FOG, il est possible de copier le fichier image de la machine cliente.

Dans Task Management / List All Hosts choisir l'hôte, cliquer sur Upload,

La machine cliente va démarrer et le contenu de la ou les partitions va être copié sur le serveur FOG dans le répertoire /images.

Le processus peut être assez long. À titre indicatif, sur un réseau en 100 Mbps, on observe un débit de ~1GO/min.

Déployer une image

Déployer sur une seule machine

(…)

Déployer sur plusieurs machines simultanément

(…)

Intégration dans le domaine

Après déploiement, et après avoir repris son nom assigné dans la base FOG (premier redémarrage), la machine peut être réintégrée automatiquement dans le domaine (second redémarrage).

cf http://www.yannobi.com/2010/03/fog-deploiement-dimages-avec-integration-a-lactive-directory/ et http://www.fogproject.org/wiki/index.php/Managing_FOG#Active_Directory_Integration

Crypter le mot de passe ''admin'' avec ''FOGCrypt''

  • Récupérer l'utilitaire DOS en copiant du serveur FOG tout le répertoire de opt/fog_<version>/FOGCrypt sur un poste Windows.
  • Dans un terminal DOS, lancer FOGCrypt <mot_de_passe_admin> > sortie.txt.
  • Ouvrir le fichier sortie.txt pour récupérer le mot de passe crypté.

Rentrer le paramètres d'intégration dans FOG

Dans FOG Configuration / FOG Settings / Active Directory Defaults, donner :

  • FOG_AD_DEFAULT_DOMAINNAME : le nom de domaine pédagogique,
  • FOG_AD_DEFAULT_OU : ne rien mettre,
  • FOG_AD_DEFAULT_USER : admin,
  • FOG_AD_DEFAULT_PASSWORD : coller le mot de passe obtenu dans le fichier sortie.txt,
  • valider avec Update.

Déclarer les clients ou groupes devant s'intégrer dans FOG

  • Pour un client, aller dans Host management.
    Pour un groupe, aller dans Group Management.
  • Puis sur le client ou le groupe voulu, dans Activ Directory,
  • cocher Join Domain after image task,
  • ce qui rappelle les paramètres définis par défaut,
  • valider avec Update.

Plusieurs images pour une machine ou un groupe ?

Sous réserve de la place disque disponible, il est possible de conserver plusieurs images pour une machine ou un groupe. Attention à documenter suffisamment !

Exemple de noms d'images :

  • Postes2012_base : image des machines achetées en 2012 (noter par exemple la marque et/ou le modèle) comme elle était livrée,
  • Postes2012_OS_Mars2013 : machine avec OS à jour, sans logiciels installés (par exemple utilisé en complément de WPKG),
  • Postes2012_Logiciels_Avril2013 : machine avec OS et logiciels à jour.

Scénario d'utilisation

Quand on a un serveur FOG opérationnel, pour remettre un ensemble de machines à jour, il est préférable de repartir d'une image de référence.

  1. Déployer l'image de référence sur une machine du lot,
  2. Nettoyer, mettre à jour, etc.
  3. Prendre l'image de cette machine,
  4. Déployer l'image sur tout le groupe (éventuellement en excluant la machine de référence).

Utiliser la console SSH dans l'interface Web

On peut entrer en console à distance dans le serveur Fog, en utilisant la console SSH intégrée dans l'interface Web.

Lien vers la présentation de la console SSH : Afficher le diaporama

fog/3.utilisation.txt · Dernière modification: 2017/12/18 08:47 par alegrand2